Pêche en eau claire

les Rivières

Le Tarn 

DSC08930

Rivière  légendaire aux eaux cristallines, il jaillit à 1550m d’altitude sur le mont Lozère et s’écoule en direction de l’ouest.

Le haut Tarn serpente à travers les blocs de granit, ses eaux y sont plutôt acides.

Ensuite il atteint la région des grands causses dans lesquels il a creusé dans le calcaire les célèbres gorges du Tarn. Ici son profil évolue, le calcaire enrichit le milieu et donc la croissance des truites est plus rapide. Les belles marbrées chocolat endurent au fil des saisons des conditions climatologiques extrêmes. Durant l’été la chaleur est de rigueur et la fréquentation des estivants est importante, les poissons sont donc rarement dehors mais plutôt réfugiès dans les fosses proches des résurgences d’eau fraîche.

Les épisodes cévenols à l’automne et au printemps provoquent des crues rapides et violentes emportant tout sur leurs passages.

La pêche peut y être complexe aux premières sorties. Avec persévérance, on comprend que sur le Tarn il faut être au bon endroit au bon moment pour ne pas passer à coté de la pêche, particulièrement pour la pêche à la mouche sèche rythmée par des éclosions très courtes et locales.

Il est en première catégorie jusqu’à Millau, il offre aussi de magnifiques parcours  en aval peuplés de très beaux poissons, ce qui permet la pêche automnale en seconde catégorie.

Sur ces 150 km le Tarn offre aux pêcheurs un environnement exceptionnel pour satisfaire des moments inoubliables.

 

La Jonte

IMG_7377

Elle prend naissance à 1400 mètres  d’altitude sur le mont Aigoual. Sur son parcours de 38km elle forme ses gorges abruptes séparant le causse Méjean du causse noir sur 22 km, pour se jeter dans le Tarn au pied du rocher de Capluc, proue du causse Méjean à la confluence des 2 gorges.

Les gorges offrent des parcours de pêche acrobatique,la Jonte jouit d’une belle population de truites, grâce à ses eaux riches, notamment en calcium.

La Jonte séduira les pêcheurs aventuriers, au fond de ses gorges vous trouverez un monde relevant du fantastique où les truites pourraient être de souche Elfique !!!

 

La Dourbie

IMG_7360

Elle prend sa source dans le massif du Lingas, au sud du Mont Aigoual.

Elle s’écoule vers l’ouest en traversant d’abord une zone granitique dans laquelle elle creuse une première gorge, puis elle rejoint le calcaire des grands causses dans lesquels elle creuse une seconde gorge qui se termine à l’approche de Millau lieu de sa confluence avec le Tarn.

les petits affluents: Tarnon, Mimente, Brèze, Béthuzon, Trévezel.